Les risques cardiaques liés au réchauffement climatique

Les risques cardiaques liés au réchauffement climatique

Il n’a fallu que quelques années pour se rendre compte que la préservation de l’environnement est devenue une lutte nécessaire, le réchauffement climatique ayant été la source de plusieurs fléaux naturels à travers le monde. Pour ne citer que la France, en juillet 2019 le pays connaît son pic de canicule jamais enregistré auparavant avec une température ayant atteint les 45,8 degrés dans certaines régions.

L’action de la chaleur sur le cœur

Cette hausse de température à la limite du supportable pour le corps humain a été et continuera d’être une des causes des problèmes cardiaques et de danger pour ceux dont le cœur n’est déjà pas en bonne santé. La chaleur a des conséquences directes sur l’état du cœur. En effet, elle rend le sang plus épais, les vaisseaux sanguins plus dilatés. Le rythme cardiaque va donc augmenter pour que le cœur puisse fournir les efforts supplémentaires au pompage du sang. Et ce rythme va augmenter au fur et à mesure que la température augmente.

Les précautions nécessaires pour limiter les risques

Des mesures doivent être prises et respectées pour minimiser ces risques cardiaques. La première étant d’éviter autant que faire se peut de sortir durant les heures où la chaleur est à son maximum. La seconde est de s’hydrater le plus souvent possible avec de l’eau, et de limiter la prise d’alcool et de boissons sucrées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *